L'importance des vacances


En devenant maman, j'ai arrêté de prendre des vacances... je n'avais pas le temps, pas l'argent, mon mari n'en avait pas... ou plutôt j'avais toutes les excuses du monde pour ne pas prendre de vacances! Quand on n'a pas d'employeur qui nous demande de "l'informer" de nos semaines de vacances, on oublie de planifier nos vacances, on dirait... Quand on a beaucoup de travail, on se dit qu'on ne peut pas se permettre de prendre des vacances : nos clients auront besoin de nous, on perdra des occasions, on perdra de l'argent, etc. Quand on n'a pas assez de travail, on se dit qu'on ne peut pas se permettre de prendre des vacances : tout d'un coup qu'un client apparaît par magie pendant qu'on est parti, et qu'on le rate, alors qu'on a besoin de renflouer les coffres?!

Et pour moi, vacances était synonyme de partir... ne pas avoir les moyens de partir signifiait ne pas pouvoir prendre de vacances.

Je n'avais pas pris de "vraies" vacances depuis l'été de la naissance de ma fille, il y a 5 ans. Je m'étais oubliée dans la maternité et l'entrepreneuriat. Le stress financier me paralysait.

Cette année, je me suis obligée à planifier des vacances. À planifier du temps pour moi cet été. Je serais beaucoup plus gagnante de travailler tout l'été, financièrement! Du moins, c'est ce que je pensais...

J'ai pris une première semaine de vacances au début juillet. J'ai compris le message que plusieurs coachs d'affaires répètent, et qui tournait en boucle dans ma tête depuis deux mois. L'esprit a BESOIN de repos pour être plus performant. Le corps a BESOIN de ralentir pour faire PLUS.

J'étais prise dans une routine depuis cinq ans. Toujours la même chose, ou à peu près, même si mon travail est très diversifié. Mais je n'avançais pas vers mes objectifs, vers ce que je voulais vraiment. Je progressais, certes, mais pas là où je le voulais!

Ma semaine de vacances a été un gros défi pour moi. Je ne suis partie que 2 jours, un petit aller-retour pour aller à une réunion de famille à 4 h de chez moi. Toute seule avec ma fille, la santé de mon amoureux ne lui permettant pas de suivre.

J'ai pris du temps pour moi. Avec ma fille, aussi. Et en famille, avec des activités adaptées, pas trop loin de la maison.

Et zoooooooom, la créativité est apparue. Une chance que j'ai traîné mon carnet de notes partout. J'en avais des idées! Les vacances ont nourri le feu. Je suis revenue au travail pleine d'énergie, et prête à passer à l'action. J'avais plein d'idées depuis quelque temps, mais les vacances ont permis de structurer dans quel ordre j'allais les implanter, et de quelle façon.

Je ne le sais pas encore, mais je suis certaine que cette semaine aura été plus profitable financièrement que d'être restée chez moi à travailler. En plus, je me suis fait de nouveaux contacts, peut-être deviendront-ils des clients?

Et j'en ai profité aussi pour commencer à préparer mon corps à la prochaine saison. En médecine chinoise, c'est le temps de faire de la prévention pour la prochaine saison, la saison du Métal (l'automne chinois), qui commence vers la mi-août et qui est en relation avec les poumons. C'est donc le moment de tonifier les poumons, de bien les oxygéner, en passant beaucoup de temps dehors à respirer l'air pur. Un bon moment aussi pour se mettre au yoga, au Qi gong ou au tai-chi (et dehors, près d'un plan d'eau, c'est tout simplement divin!). C'est aussi le temps d'alléger nos intestins en mangeant beaucoup de fruits et de légumes, des repas légers...

Les vacances ne sont peut-être pas payantes sur le coup, mais elles le sont assurément à long terme, parce qu'elles permettent clarté, efficacité et performance. Et elles permettent de faire descendre l'adrénaline, et pour ça, votre corps ne pourra que vous en remercier. Les effets du stress et du mode "survie" sont très dommageables sur le corps à long terme, et le meilleur moyen de prévenir ces effets, c'est de se donner le droit de ralentir, quelques semaines par année.

J'ai deux autres semaines de prévues cet été; ça me fait du bien aussi de les avoir espacées : comme ça, je n'ai pas l'impression que les vacances sont "déjà finies". Il y en a encore d'autres qui s'en viennent!

Combien de fois par année vous donnez-vous le droit de prendre des vacances?

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square