La vitamine D, supplément essentiel ou non?

La vitamine D est l’une des principales carences en Amérique du Nord. Au Québec, on estime le pourcentage de Québécois carencés en vitamine D à 80 %. Une carence en vitamine D peut mener à de nombreux problèmes de santé à long terme, notamment la dépression, le trouble affectif saisonnier, le rachitisme, les douleurs rhumatismales, l’hypothyroïdie, la nervosité, l’insomnie et l'ostéoporose. Selon certaines études, la vitamine D serait également utile pour prévenir la maladie d’Alzheimer, le développement de certains cancers et les troubles cardiaques. De plus, beaucoup de gens atteints du syndrome du colon irritable présenteraient une carence en vitamine D. Selon plusieurs études, la vitamine D aurait également un rôle à jouer dans la prévention des cancers.

Fonctions de la vitamine D

  • Permet d’absorber des minéraux, comme le calcium et le magnésium.

  • Aide à maintenir un taux normal de calcium et de phosphore.

  • Maintien d’un taux normal de coagulation du sang.

  • Contribue à l’ensemble du système cardiovasculaire, du système nerveux, de la peau et de la respiration.

  • Favorise un bon état de santé.

Population la plus à risque

Les nourrissons, les bébés malades ou prématurés, les végétariens, les aînés et les personnes confinées à l’intérieur sont plus à risque de carence. Toutefois, cette carence est si importante dans les pays nordiques qu’on recommande à tout le monde de se supplémenter en vitamine D.

La vitamine D pour les bébés

La plupart des gens commencent à entendre parler de suppléments de vitamine D lorsqu’ils mettent au monde un enfant. En effet, Santé Canada recommande de donner un supplément de vitamine D (400 UI) à tous les bébés, et les nouveaux parents partent maintenant tous de l’hôpital avec une prescription de vitamine D pour leur bébé.

Auparavant, on conseillait la vitamine D seulement pour les bébés allaités, mais depuis peu, cette recommandation s’adresse à tous les bébés, allaités ou non, parce que la teneur en vitamine D du lait maternel et des préparations commerciales pour nourrissons n’est pas assez élevée. Un supplément de vitamine D est important pour les bébés de moins de 6 mois, dont l’exposition au soleil sans barrière est insuffisante une grande partie de l’année. On serait portés à croire que le lait maternel contient tout ce qu’il faut pour bébé, y compris assez de vitamine D, mais une étude a démontré que 95 % des bébés de quatre semaines allaités exclusivement manquaient de vitamine D dans leur système (Maman Éprouvette, Les suppléments de vitamine D sont-ils efficaces?). Chez les bébés non allaités, ce sont 63 % des bébés qui manqueraient de vitamine D, même si le lait qu’ils consomment en est enrichi (la quantité de vitamine D est de 240 UI pour 600 ml de lait par jour, donc environ la moitié de l’apport recommandé).

On en parle peu, mais la vitamine D joue aussi un rôle très important dans la poussée dentaire, étant en relation directe avec l’assimilation de calcium. Saviez-vous que la fièvre que fait votre enfant en poussée dentaire a pour but de permettre au corps d’aller chercher plus de calcium? La plupart des enfants qui ont une bonne réserve de vitamine D ne feront pas de fièvre, ou très peu, pendant leur poussée dentaire, car ils assimilent mieux le calcium.

La vitamine D pour les femmes

Si la recommandation pour les bébés est bien connue, celle pour les femmes, en particulier les mères et les futures mères, l’est beaucoup moins, mais n’en est pas moins importante. En effet, dès la grossesse, une réserve trop faible de vitamine D peut entraîner des conséquences importantes chez le bébé, notamment des problèmes de minéralisation osseuse. De plus, un bon apport de vitamine D préviendra les crampes musculaires pendant la grossesse. Les nouvelles mamans ont également tout intérêt à prendre de la vitamine D, qui aide notamment à prévenir la dépression post-partum. Chez les adultes, la recommandation est de 2000 UI par jour, mais une mère qui allaite et qui ne veut pas supplémenter son bébé devrait elle-même prendre jusqu’à 6 400 UI par jour afin qu’une dose suffisante passe dans son lait. De plus, une récente étude a révélé que les femmes atteintes de cancer du sein n'ayant pas suffisamment de vitamine D présente des tumeurs plus agressives et s'en sortent moins bien.

La vitamine D pour les hommes

Même les hommes ont intérêt à prendre de la vitamine D. En plus de ce qui a déjà été énuméré au début de ce billet, la vitamine D peut favoriser la fertilité masculine, car le calcium qu’elle permet d’assimiler est essentiel à la production des spermatozoïdes et les rend plus mobiles.

Où en trouver et comment la prendre ?

On sait tous que les rayons ultraviolets du soleil sont la principale source naturelle de vitamine D. Or, cette vitamine D peut être synthétisée seulement en s’exposant au soleil sans crème solaire, 30 minutes par jour, entre 10 h et 14 h, de mars à septembre. Le reste du temps, c’est impossible. Plusieurs facteurs empêchent de bien synthétiser la vitamine D provenant du soleil, dont la crème solaire, la saison, l’habillement, le smog, les nuages, l’ombre et un teint foncé. De plus, la vitamine D est principalement absorbée par les yeux, donc les lunettes de soleil empêchent grandement son absorption. Il est par conséquent facile de comprendre pourquoi la majorité des gens en manquent.

La vitamine D se trouve aussi dans certains aliments, dont le germe de blé, les graines de tournesol, l’huile de foie de poisson, les œufs, le poisson, etc. Elle est également ajoutée artificiellement dans des produits laitiers. Or, la vitamine D vient sous deux formes, la D2 et la D3. La D3 est celle des deux qui est bioactive et donc la plus essentielle. Celle-ci est fabriquée par la lumière du soleil et ne peut pas se retrouver dans nos aliments. La D2 (ergocalciférol) devrait quant à elle être évitée.

Quant au choix de votre supplément de vitamine D, il est important d’en trouver un de qualité sans ajout de colorant et d’arôme artificiel ou autre ingrédient indésirable (propylène glycol, sucre, produits dérivés du pétrole…). Plusieurs compagnies offrent des produits de vitamine D synthétique. Les comprimés de vitamine D de Nature’s Sunshine sont entièrement naturels, dérivés de la lanoline. Ceux de Nature’s Sunshine combinée à la vitamine A peut également être donnée aux bébés simplement en ouvrant la capsule pour verser le liquide dans leur bouche.

Enfin, il est intéressant de souligner que la vitamine D peut être prise en grosse quantité d’un coup, par exemple une fois par semaine ou par mois, au lieu de tous les jours, parce qu’elle s’emmagasine dans les graisses et non le foie. L’effet thérapeutique devrait se faire sentir au bout d’une semaine après le début de la prise de vitamine D.

Cliquez ici pour vous procurer votre supplément de vitamine D naturel de qualité supérieure (si vous désirez vous ouvrir un compte de client privilégié ou associez, inscrivez mon numéro de membre en tant que compte parrain :3060935), ou ici pour les gélules pouvant être données aux bébés. Vous pouvez également communiquer avec moi si vous désirez plus de renseignements sur ce produit.

Sources :

Stimulez votre système immunitaire (Isabelle Huot et Denis Roy)

Accueillir mon enfant naturellement (Céline Arsenault)

Soins à mon enfant (Céline Arsenault)

– Fiches d’information des produits NSP (Nature’s Sunshine Canada)

- Steven Horne and Kimberly Balas, The Comprehensive Guide to Nature's Sunshine Products

Bien vivre l’allaitement

– Webinaire de Jean-Yves Dionne, pharmacien

International Breastfeeding Centre (Dr Jack Newman)

Article de l’University of Kentucky: New UK study suggests low vitamin D causes damage to brain

- Medical proof vitamin D kills cancer cell

- HealthDay, Low Vitamin D Levels Linked to More Aggressive Breast Cancer

- University of Sheffield, Low vitamin D linked to irritable bowel syndrom

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square